A quel point l'internationalisation de la production prolonge-t-elle celle du commerce ?